Avant que j’oublie

« Avant que j’oublie » est un périodique publié par l’Association canadienne-française de l’Alberta de janvier 2009 à décembre 2013 et ensuite par la Société historique francophone de l’Alberta depuis janvier 2014.

Il se veut une tribune pour l’histoire communautaire et populaire en lien avec la francophonie albertaine générée par les intéressés amateurs, professionnels et académiques.

On sollicite des textes avec sources ainsi que des récits de mémoire et des témoignages. Un comité de rédaction (pas un comité de pairs) accepte les textes basés sur les critères suivants :

[critères à venir sous peu]

Il faut se raconter pour ne pas être oublié…

  • Volume 6, numéro 7
    Avril 2015

    • « Saint-Paul : une histoire de famille » par Colin-Philip Belliveau-Simard, arrière-petit-fils d’Edmond Mailloux et petit fils de Marthe Belliveau
    • « Suzanne découvre « Rouleauville » et la fait connaître » par Suzanne de Courville Nicol
    • « Monseigneur Henri Faraud : un héritage ambivalent » par Holly Bray
    • « Nouvelle visite du P.P. Morice, O.M.I. », extrait de ses impressions de la région de Falher, publié dans L’Union du 23 octobre 1919
    • Voici les récits d’Éloi : « Il était une fois : La FAFA prit naissance à Rond-Point » par Éloi DeGrâce
  • Volume 6, numéro 6
    Février 2015

    • « Le lieutenant-colonel Édouard Leprohon et les difficultés de recrutement du 233e bataillon canadiens-français du Nord Ouest (1916-1918) : étude à travers les journaux d’époque (1916-1918) » par Simon Pagé
    • Voici les récits d’Éloi : « Il était une fois… Bonnyville » par Éloi DeGrâce
    • « Avis à ceux qui veulent venir au Nord Ouest », extrait du journal L’Ouest canadien (1898)